Blog auto > Conseils > 5 conseils pour rouler en automne

5 conseils pour rouler en automne

5 conseils pour rouler en automne
28/10/2014

L’automne est là et la route change. Elle devient glissante et votre voiture pourrait en souffrir. Cela dit, tout se passera bien si vous faites un minimum d’entretien. Voici 5 conseils pour aborder les mauvais jours sereinement.

Contrôler vos optiques

Avec le changement d’heure et le mauvais temps, la visibilité devient de plus en plus précaire. L’une des conditions préalables à une bonne sécurité est de bien voir et d’être bien vu ! Cela passe par une inspection de vos optiques avant comme arrière ainsi que vos clignotants. N’hésitez pas à la nettoyer avec un chiffon. Vérifiez également vos anti-brouillards qui n’ont plus fonctionné depuis plusieurs mois (normalement). Enfin, le réglage des phares s’effectue au mieux chez un garagiste même si youtube recèle des dizaines de vidéos de personnes croyant avoir LA technique avec un mur sombre, du scotch et beaucoup de patience…

Gare à l’humidité !

L’humidité provoquera de la buée sur vos vitres. Pensez à toutes les nettoyer régulièrement afin de vous assurer la meilleure visibilité. Penser également à vérifier le niveau du liquide d’essuie-glace ainsi que les balais eux-mêmes. Pensez également à désobstruer vos balais d’essuie-glace et aérateurs des feuilles mortes sources d’humidité et de rayures sur le pare-brise.

Attention les pneus

Les premières fraîcheurs de l’automne n’impliquent pas de passer au plus vite aux pneus hiver. Ceux-ci ne sont efficaces qu’à partir d’une température inférieure à 7°. Vérifiez cependant la pression des pneus. Le livret de votre véhicule fournit parfois des recommandations de saison. Tant que vous y êtes, contrôlez les témoins d’usure, les rainures doivent avoir une hauteur minimale de 1,6 mm.

Un air sain

Au sortir de l’été, un contrôle de la climatisation peut s’imposer puisqu’elle a beaucoup fonctionné ces derniers mois (et même semaines). Nettoyez par exemple les aérateurs. Des produits spéciaux existent. Par ailleurs, votre carnet d’entretien à jour vous indiquera s’il n’est pas temps de changer les filtres.

Prenez soin de la carrosserie

Certes, les carrosseries sont de plus en plus en résistantes, mais il n’est peut-être pas inutile d’appliquer une couche de produit antirouille suivant l'ancienneté votre véhicule. Dans tous les cas, l'humidité, le gel et le sel de route peuvent nuire à votre carrosserie (et donc à la valeur de votre véhicule). Un lavage régulier s’impose même s’il convient de ne pas forcer puisque la saleté sera rapidement de retour.

L’humidité, cette plaie de l’automobile !


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires