Blog auto > Technologie > Toyota > L’union de Toyota, Nissan et Honda pour l’hydrogène

L’union de Toyota, Nissan et Honda pour l’hydrogène

L’union de Toyota, Nissan et Honda pour l’hydrogène
16/02/2015

La photo a quelques chose d’historique… Les trois plus importants constructeurs japonais ensemble afin de promouvoir la motorisation hydrogène et tout particulièrement l’implantation sur l’archipel de stations à hydrogène.

En rendant disponible pas moins de 5 000 brevets sur la technologie hydrogène, Toyota a créé un immense appel d’air en faveur de l’automobile fonctionnant avec une pile à combustible. D’autant que Honda a profité du salon de détroit pour présenter, en début d’année, la FCV fonctionnant avec une technologie similaire. Avec le renfort de Nissan, ce sont désormais les trois plus grands constructeurs japonais qui tirent dans le même sens, avec la bénédiction du gouvernement nippon.

Pour le développement des stations d’hydrogène dans tout le pays

En plus de la photo regroupant, de gauche à droite, Akio Toyoda (PDG de Toyota), Takanobu Ito (PDG de Honda) et Toshiyuki Shiga (DG Nissan), le trio nippon a joint les mots à l’image via un communiquée commun. « Il est important que soient installées des stations d’hydrogène pour l’adoption des véhicules à pile à combustible » est-il notamment souligné. Pour cela, les constructeurs peuvent compter sur le soutien du gouvernement via des aides, même s’il est souligné que les opérateur privés (les stations essence en premier lieu) rencontrent de nombreuses difficultés dans la mise en place et l’exploitation de stations hydrogène. Une volonté de promotion clairement exprimée dans un contexte de début de carrière très intéressant de la Mirai (dont les objectifs de production sont revus à la hausse à 3 000 exemplaires par an d’ici 2017 contre 700 initialement). Pourtant, seules les mégalopoles de Nagoya, Osaka et Tokyo disposent d'un tissu de stations à hydrogène convenable. Insuffisant pour constituer une alternative crédible à l’avenir.

Rappelons que la technologie à pile à combustible fonctionne selon un principe d’électrolyse inversée où de l’électricité est créée à partir de la circulation d’électrons venus d’atomes d’hydrogène. Le seul rejet de cette motorisation est de l’eau.

via AFP


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires