Blog auto > Actualités > Peugeot > Coup de blush pour la Peugeot 2008

Coup de blush pour la Peugeot 2008

Coup de blush pour la Peugeot 2008
18/02/2016

À quelques jours de l’ouverture du salon de Genève (3 - 13 mars), Peugeot présente un Peugeot 2008 restylé et agrémenté d’une version GT-Line.

Le crossover 2008 a réussi son pari, celui de ne pas laisser seul le Renault Captur sur le segment des crossovers urbains français. 515 000 exemplaires plus tard, le 2008 s’offre un coup de jeune qui sera plus amplement détaillé lors du salon de Genève qui ouvrira ses portes dans deux semaines. Reste à savoir pourquoi c'est le centre-ville de Los Angeles qui sert de décor aux visuels !

Cosmétique

Le nouveau 2008 bénéficie d’un coup de neuf esthétique dans la foulée de ce qu’a connu la 208 l’an passé. La concrétisation la plus évidente est l’arrivée de cette nouvelle calandre verticale plutôt offensive. Pour le reste, le diable se niche dans les détails avec un nouveau masque noir cerclant les optiques, de nouvelles griffes 3D à LED ou encore un déplacement du badge 2008 sur le côté gauche ! L’habitacle a également droit à un repoussage semblable avec la fonction Mirror Screen permettant de profiter des fonctionnalités de son smartphone sur l’écran 7 pouces, de l’Active City brake (à 30 km/h en ville) ou encore d’un nouveau revêtement du pommeau de levier de vitesse.

Ce 2008 restylé pourrait sembler léger si Peugeot ne profitait pas de l’occasion pour présenter une version GT Line (en blanc sur les clichés),finition transversale inaugurée sur la 308. On découvre ainsi un 2008 chaussée de jantes de 17 pouces « Eridan diamantées noir brillant », de canules d’échappements, de barres de toit noires ainsi que d’une sellerie surpiquée de rouge vif, d’un pédalier aluminium plutôt chic et d’un monogramme dédié sur le hayon comme les ailes.

Quoi de neuf sous le capot ?

Afin de se conformer à la norme Euro 6, la gamme 2008 s’enrichit d’un nouveau 1,6l Blue HDi 100 S&S disponible avec une boîte manuelle à 5 rapports basse consommation ou automatique à 6 rapports (en plus d’une version 75 chevaux). Les moteurs PureTech de 82, 110 et 130 chevaux demeurent.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires