Blog auto > Actualités > Opel > La généalogie de l'Astra Sports Tourer

La généalogie de l'Astra Sports Tourer

La généalogie de l'Astra Sports Tourer
29/04/2016

C’est en 1963 que les premiers breaks Opel ont vu le jour. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le succès fut au rendez-vous. Retour.

Aujourd’hui, l’Opel Astra sports Tourer est une déclinaison on ne peut plus logique de la voiture de l’année 2016. Mais pour que l’évidence soit, il a fallu créer la nouveauté. Pour la marque au blitz, cela remonte au début des années 60 lorsque décision fut prise d’allonger l’Opel Kadett A. Le premier break (station wagon) de la marque (et de la catégorie compacte) est né en 1963 en reposant sur une idée simple : Offrir la polyvalence d’un van tout en conservant les dimensions d’une compacte. D’ailleurs, l’appellation Caravan le rappelait. Opel en a produit 650 000 entre 1963 et 1965, preuve d’un succès fait de générosité, de confort en dépit de formes « rationnelles » qui subissent le temps qui passe. Face à la Cox, la Kadett revendiquait un moteur moderne, situé à l’avant, refroidi par eau et délivrant 40 chevaux. Et pour dire que cela n’a pas toujours été le cas, le bouchon du réservoir d’essence se situait à l’extérieur du coffre. Finies les odeurs !

Éloge de la résistance

Au gré des années et des versions, la Kadett Caravan s’est allongée et modernisée pour conquérir le monde. La Kadett B s’écoule à 2,6 millions d’exemplaires, entre 1965 et 1973, dont la moitié hors d’Allemagne (dans 120 pays). Il faut dire que dans le monde entier, on a rapidement vu l’avantage conséquent d’un espace de chargement long de 1,57 mètre ! La troisième génération de Kadett Caravan (la C) inaugure le hayon. Pour décrire ce modèle, Opel Media ressort le numéro 20/73 de Auto Motor und Sport et cite l’essai fait alors : « La Kadett présente un comportement routier exceptionnel, mais elle offre aussi un design soigné et elle est remarquablement construite. Elle nécessite peu d’entretien, est facile à réparer et consomme peu ». N'en jetez plus !

En 1979, la Kadett D bénéficie d’une nouvelle approche : Architecture, disposition du moteur, suspensions, traction avant… Tout a été repensé afin de poursuivre le succès. Mesurant 4,20 mètres de long, elle offre 1 425 litres de volume max dans son coffre. Le passage aux années 80 se fait harmonieusement avant que le Kadett E ne prenne le relais en 1984, auréolé du titre de voiture de l’année. Afin de démontrer toute la supériorité de sa voiture, Opel monte une expédition de 30 000 kilomètres où deux Kadett E Caravan relient l’Alaska à la Terre de Feu, sans encombre.

Des bétaillères rustiques aux automobiles sophistiquées

En 1991, on ne parle plus de Kadett. On dit désormais Opel Astra, comme c’était le cas en Grande-Bretagne depuis 1980. Portant la lettre F, l’Astra de la réunification intègre de nouvelles problématiques : Davantage de confort, l’accent est mis sur la protection de l’environnement et la sécurité : Barres de renfort en tube d’acier dans toutes les portes, ceinture de sécurité actives avec prétensionneurs et réglables en hauteur. Les pots catalytiques font leurs apparitions. Au total, 4,1 millions d’Astra F ont vu le jour, record familial !

L’Astra H Caravan, de 1998, offre 1 500 litres de volume de chargement et inaugurait un nouvelle école de design, un nouveau châssis et de nouvelles mécaniques prête pour changer de millénaire. Cela lui a également offert une excellente carrière et réputation en seconde main.

En 2004, l’Astra H Caravan ressemble de plus en plus à un vaisseau spatial ! Feux et suspensions adaptatifs, 12 motorisations offrant de 90 à 240 chevaux, 5 étoiles pour la protection des passagers adultes décernées par l’Euro NCAP et 2,7 millions d’exemplaires pour l’ensemble de la gamme.

C’est à partir de 2010 que l’on parle de Sports Tourer. Sur l’Astra J, les assistances sont toujours plus nombreuses grâce aux succès de l’Insignia comme la caméra Opel Eye ou les projecteurs AFL+… Même les sièges ergonomiques reçoivent les félicitations des spécialistes du dos (AGR).

Aujourd’hui, l’Astra K Sports Tourer met l’accent sur l’efficience. À tous les niveaux. Moteurs de nouvelle génération, dimensions inchangées par rapport à la génération précédente mais davantage de place et de confort ainsi que des technologies une nouvelle fois démocratisées comme l’éclairage IntelliLux LED, l’alerte de collision ou encore la reconnaissance des panneaux de circulation. Elle est disponible à la commande depuis quelques jours à partir de 21 400€.  

Opel Astra Sports Tourer : L'Humain d'abord

L'Opel Astra saute par dessus le segment premium, littéralement !

Source : Opel


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires