Blog auto > Actualités > Porsche > Le Macan 4 cylindres débarque en Europe

Le Macan 4 cylindres débarque en Europe

Le Macan 4 cylindres débarque en Europe
09/03/2016

Présenté voilà deux ans en Chine, le Porsche Macan 4 cylindres débarquera en juin en Allemagne avant d’être éventuellement plus largement diffusé en Europe.

Le downsizing a encore frappé ! Sauf qu’ici, l’annonce était attendue. En effet, Porsche avait présenté en avril 2014 à Pékin un Macan 4 cylindres 2,0l TFSI développant jusqu’à 237 chevaux via la boîte 7 rapports PDK. On pouvait se dire alors que seul le marché chinois permettrait un tel sacrilège aux yeux des gardiens du temple européens et américains. Naïveté !

Downsizing inéluctable

Bien des choses se sont produites depuis 2 ans. Aujourd’hui, la généralisation d’une motorisation 4 cylindres chez Porsche est beaucoup plus acceptée. La firme de Stuttgart a fait le travail pédagogique nécessaire afin de rappeler que c’est un 4 cylindres qui embarque sous les lignes de la 356. Que c’est un 4 cylindres (combiné à un bloc électrique) qui a gagné au Mans en 2015. Que c’est un 4 cylindres qui embarque aussi sous les lignes de la 718 Boxster. Sous le capot du Macan, ce 4 cylindres 2,0l Turbo déploiera jusqu’à 252 chevaux et 370 Nm de couple. Il permettra de formaliser le 0 à 100 km/h en 6,7 secondes (6,5 avec le pack Sport Chrono) et d’atteindre une vitesse maximale de 229 km/h. Il devient de facto le Macan le plus abordable de la gamme avec un prix allemand (TTC) démarrant à 55 669€. À titre de comparaison, le Macan S diesel (258 chevaux) est vendu chez nous à partir de 63 155€. Pour autant, Porsche Deutschland précise que le Macan 4 cylindres sera commercialisée « localement ». On peut néanmoins supposer que d’autres pays européens le commercialiseront à terme.

Adieu le Flat 6 ?

L’endurance, la Boxster, le Macan… Les motorisations 4 cylindres vont-elles avoir raison de l’ensemble de la gamme Porsche dans un avenir plus ou moins proche ? Cela parait prématuré de répondre définitivement à cette question. Si le downsizing est inéluctable, il apparait aussi que le constructeur allemand s’intéresse de plus en plus aux motorisations électriques comme l’atteste le concept Mission-E présenté en décembre 2015. Il apparait aussi que ce sont des modèles à fort potentiel de croissance qui bénéficient de ces moteurs moins gourmands et moins fiscalisés. De quoi se rassurer un peu et penser que ce n’est pas demain la veille qu’il y aura autre chose qu’un flat 6 dans une 911. Mais vous connaissez le proverbe, jamais dire jamais… 


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires