Blog auto > Buzz et insolite > Mercedes-Benz > Voiture de rêve : Une SLR McLaren Stirling Moss à saisir

Voiture de rêve : Une SLR McLaren Stirling Moss à saisir

Voiture de rêve : Une SLR McLaren Stirling Moss à saisir
09/12/2019

Seuls 75 exemplaires de la Mercedes SLR McLaren Stirling Moss ont vu le jour. C’est dire la rareté du produit ! Ainsi, voir un exemplaire mis en vente est un évènement mais il faudra y mettre le prix pour se l’offrir : 2,3 millions d’euros.

Le programme SLR McLaren est un morceau d’histoire automobile à lui-seul. Il marqua de 2003 à 2010 la concrétisation sur la route du rapprochement entre McLaren Automotive et Mercedes-Benz (qui en détenait 40%) au-delà de la Formule 1.

Les trois lettres SLR signifient Sport, Leicht, Rennsport, cela marche aussi en anglais (Sporty Light et Racing). Comprenez une voiture de course légère. Un hommage à la 300 SLR de 1955. Voiture avec laquelle Stirling Moss triompha des Mille Miglia. Si la carrosserie du coupé de 4,65 mètres de long était réalisée à Portsmouth, le bloc V8 5,4l Kompressor Mercedes était lui assemblé à la main chez McLaren, à Woking. L’ensemble produisait aux roues arrière jusqu’à 626 chevaux et 780 Nm de couple (pour un bolide de moins de 1 800 kg). De quoi se mesurer aux Porsche Carrera GT et Ferrari Enzo.

Plusieurs versions

Si le projet initial prévoyait 3 500 exemplaires, seulement la moitié a vu le jour à travers plusieurs variantes. Aux premiers exemplaires lancés à partir de 2003, la SLR initiale fut complétée par la 722 Edition avec ses portes à élytres (2006). Le 722 rappelant l’heure à laquelle le départ des Mille Miglia fut donné en 1955 : 7h22. La puissance est augmentée à 650 chevaux. Le 0 à 100 km/h gagne un dixième à 3,6 secondes, le 0 à 200 km/h en 10,2 secondes. Suivront une version Roadster (2007), une version 722 S, une version 722 GT (ultra légère et limitée à la piste) et SLR Edition.

Ultime édition en hommage à Stirling Moss.

Venons-en au modèle qui nous intéresse aujourd’hui. Une des 75 SLR Stirling Moss jamais produite en hommage au pilote anglais qui triompha des Mille Miglia 1955. Un exemplaire localisé à Dubaï et qui n’affiche que l’équivalent de 507 kilomètres (315 miles). Sur l’annonce publiée sur le site James Edition, on apprend que le véhicule est en parfait état, vendue avec deux housses, des lunettes de protection (puisqu’il s’agit d’un roadster sans pare-brise) ainsi que de l’ensemble des accessoires d’origine. Le prix réclamé est de 2,55 millions de dollars, soit environ 2,3 millions d’euros. Une jolie bascule en perspective pour son propriétaire puisqu’à l’origine, le véhicule était commercialisé pour un peu moins d’un million d’euros.

- Sir Stirling Moss présente sa nouvelle voiture.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires