Blog auto > Technologie > Peugeot > Les électriques de Peugeot

Les électriques de Peugeot

Les électriques de Peugeot
30/01/2020

Parler du passé pour mieux présenter l’avenir ? C’est l’idée de Peugeot à l’occasion de la 45e édition de Rétromobile. Le constructeur au lion exposera notamment dans le Hall 1 du parc des expositions de la Porte de Versailles un VLV, une 106 Electric, le Concept EX1 et… la nouvelle e-208.

Le VLV, la première électrique de Peugeot.

Au salon Rétromobile (5-9 février, Paris), les marques de Groupe PSA feront maison commune au sein d’un stand baptisé "L’Aventure Peugeot Citroën DS". S’agissant de la marque au lion, l’accent sera mis sur l’électrique. Peugeot nous rappellera ainsi ses premières tentatives avec ce VLV produit à 377 exemplaires entre 1941 et 1945. Oui, la première électrique de Peugeot a vu le jour durant la seconde guerre mondiale. Ce Véhicule Léger de Ville permettait avec ses quatre batteries 12 volts de faire fi du rationnement de l’essence mais demandait tout de même 10 heures de recharge. Côté autonomie, 75-80 kilomètres sont évoqués par Peugeot ainsi qu’une vitesse maximale de 36 km/h.

Précisons que cette coque autoporteuse de 2,67 mètres de long (et deux places) pèse seulement 180 kg… sans ses 160 kg de batteries nichées sous le capot avant. On se demande bien qui pouvait acheter ça ? La Poste aida un peu avant que le régime de Vichy n’interdise la production de voitures électriques.

La 106 Electric

50 ans plus tard, Peugeot retenta l’expérience de la citadine électrique avec la 106 Electric. Une 106 muée par la fée électricité proposée de 1993 à 2003 aux sociétés et surtout aux collectivités territoriales. L’air de rien, on en voyait encore il n’y a pas si longtemps. Sur le papier, 80 kilomètres d’autonomie (comme le VLV) et une vitesse maximale de 91 km/h. Notez que la 106 Elctric constituait avec les variantes électriques des Citroën AX et Saxo un projet soutenu/voulu par le gouvernement français de citadines électriques pas chères (dans les 90 000 francs de l’époque) dans un contexte de flambée du pétrole … au figuré comme au propre en Iraq. L’objectif était de 40 000 ventes par an. En 10 ans de carrière, le trio a cumulé moins de 7 000 exemplaires dont 3 542 exemplaires de la 106 Electric.

Les records du Concept EX1

Voilà 10 ans, Peugeot célébra ses 200 ans en présentant le concept EX1, dont la face avant vous rappellera la gamme DS. Un roadster 4 roues motrices 100% électriques. Un 0 à 100 en 2,24 secondes permis par les 2 moteurs électriques de 250 kW délivrant l’équivalent de 340 chevaux (et 240 Nm) pour un poids à vide de seulement 750 kg. Un concept qui a cumulé 6 records du monde d’accélération homologués par la FIA. Notez simplement que ce véhicule peut atteindre les 260 km/h en tout juste 5,1 secondes. Il faut 12,6 secondes à la Ferrari LaFerrari pour en faire autant. Qui est, certes 2 fois plus lourde.

Pas d’avenir sans mémoire

Si avant l’heure ce n’est pas l’heure, force est de constater que le moment est venu pour la voiture électrique grand public. Ainsi, Peugeot profite de Rétromobile et de ses expériences du passé pour présenter aux visiteurs la Peugeot e-208. Si la citadine n’a rien des performances du concept EX1 (à quoi bon ?) et ses capacités sont autrement plus réalistes que les VLV et 106 Electric. Reste à savoir si le prix de 32 100€ pour le neuf n’est pas trop dissuasif…. À moins d’opter pour une occasion e-208 très récente.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires